Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Pratique arrow Dans la jungle des eaux minérales
Dans la jungle des eaux minérales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
01-10-2008

Image 

Quelques repères dans les eaux minérales

Données France/Maroc

L'eau en bouteille coûte en moyenne 0,31 euro le litre, contre 0,003 pour celle du robinet en France (même ordre de grandeur qu’au Maroc). Pour bien se repérer dans cet océan il faut commencer par distinguer en France 2 types d’eaux qui se vendent en bouteilles :

 

Définitions France :

 

Eau de source

Eau minérale

Une eau souterraine naturellement propre à la consommation, qui ne nécessite, avant conditionnement, que des traitements physiques élémentaires (aération, décantation, filtration...).

L’eau de source présente les mêmes propriétés bactériologiques et nutritionnelles que celle du robinet.

Une eau de source qui a en outre 3 caractéristiques supplémentaires :

Ses composants doivent être permanents

Ses qualités thérapeutiques sont reconnues par l'Académie de médecine 

Elle est exploitée après arrêté ministériel (un arrêté préfectoral suffit pour les eaux de source).

 

Le Maroc a choisi 4 catégories :

 

Eau de table

Eau minérale

Eau de source

Eau gazeuse

est une eau potable dont la provenance est quelconque mais qui satisfait toutes les normes sanitaires.

Les standards de référence dans ce domaine diffèrent selon les époques et les pays. Elle est traitée avant d’être mise en bouteille.

correspond à une eau de boisson d’origine souterraine.

Les sources d’eau minérale sont souvent associées à des stations thermales.

est une eau qui sort naturellement de terre. Elle satisfait naturellement aux normes, et est mise en bouteille sans aucun traitement chimique.

est une eau dans laquelle un ou plusieurs gaz se trouvent dissous par une action naturelle (l’eau se charge en dioxyde de carbone lors de sa remontée vers la source). La gazéification est parfois artificielle par ajout de dioxyde de carbone ou de produits créant l’acide carbonique.

Une eau peut être minérale et gazeuse à la fois, ce qui est, par exemple, le cas de Oulmès.

 

 

Les teneurs en sels minéraux, très fréquentes dans les eaux minérales, ne sont pas une condition obligatoire. Il existe certaines eaux très peu minéralisées.

 

Toutes les eaux minérales contiennent 3 éléments de base :

Les bicarbonates

Les sulfates

Les chlorures,

 

Mais les éléments mineurs (brome, silicium) ou sous forme de trace (oligoéléments, tels que manganèse, sélénium...) font la particularité de chaque eau.

 

Le 1er effet bénéfique pour la santé est moins celui lié à leur teneur en minéraux ou en oligoéléments qui peuvent être des compléments nutritionnels intéressants (apport en magnésium, calcium et fer), qu'à leur facilité d'usage qui permet de favoriser la consommation d'eau et de combler une part du déficit constaté.

 

Une eau riche en calcaire apporte un complément en calcium et en magnésium indispensables à la santé. L’eau représente environ les deux tiers du poids du corps humain.

 

Notons bien que l’eau est un produit alimentaire. Le temps, la chaleur et la lumière altèrent sa qualité.

 

L'eau minérale est-elle potable ?

 

Certaines caractéristiques de l'eau minérale doivent être rappelées :

 

La réglementation de l'eau de consommation (décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001) ne s'applique pas aux eaux minérales. La plupart des critères contribuant à l'effet bénéfique de l'eau minérale ne figurent pas parmi les critères de potabilité de l'eau destinée à l'alimentation humaine.

 

Si on appliquait la réglementation de l'eau potable aux eaux minérales, de nombreuses eaux ne seraient pas conformes et seraient donc qualifiées « non potables ». Ainsi, plusieurs des critères communs à l'eau du robinet et l'eau minérale ne sont pas respectés par plusieurs eaux minérales.

 

Les eaux minérales ont une teneur en minéraux variable. Si celle-ci est trop élevée (plus de 2 grammes par litre), l’eau n’est pas réellement potable. Elle est considérée comme  médicamenteuse et doit être consommée en petite quantité.

 

Les médecins recommandent de varier sa consommation en eaux minérales pour bénéficier des spécificités de chacune.

 

Fluor

A faible dose, est bénéfique pour la santé en prévention des caries ou comme traitement de l'ostéoporose (diminution de tissus osseux). En revanche, le produit devient toxique quand il est absorbé à fortes doses (à partir de 1 mg de fluor par kilo) générant nausées, diarrhées... La présence de fluor dans l'eau (jusqu'à 9 mg/l) s'ajoute au fluor déjà présent dans le sol, le dentifrice, parfois les médicaments, au risque d'être alors en excédent.

Magnésium

L’apport journalier recommandé par les nutritionnistes est de 360 mg

Calcium

La consommation d’une eau calcique (=concentré en calcium) associé à une alimentation riche en calcium peut provoquer des calculs rénaux.

Sodium (sel)

Certaines eaux riches en sodium favorisent l’hypertension ou limitent l’effet des traitements anti-hypertenseurs.

Il favorise également les œdèmes et l'hydropisie.

Manganèse

Une concentration élevée de manganèse dans l'eau potable réduit le quotient intellectuel (QI) des enfants, selon les résultats d'une étude sur cet oligo-élément menée par des chercheurs canadiens et publiée lundi dans la revue scientifique Environmental Health Perspectives.

 "une diminution très significative du quotient intellectuel des enfants a été observée en lien avec la présence de manganèse dans l'eau potable, et cela à des concentrations de manganèse actuellement considérées comme faibles et sans risque pour la santé".

Potassium

L'excès en potassium a des effets néfastes sur le système neuro-musculaire et les contractions cardiaques.

 

 Et pour ne pas sombrer dans le paranoïa, un site qui défend ces eaux :

http://www.eaumineralenaturelle.fr/

 

Les eaux aromatisées


Certaines eaux aromatisées sont trop sucrées. Un niveau élevé de sucre peut nuire à la santé des diabétiques. D’aucuns croient que c'est naturel, vu que c'est marqué (boisson à base d'eau minérale naturelle). Le problème aujourd'hui est que les consommateurs ne savent pas lire l'étiquette. Il est préférable que la mention "sucrée" apparaisse sur l'emballage pour avertir ceux qui veulent surveiller leur poids ou les malades.

 

 

Concrètement, le marché des eaux embouteillées au Maroc pèse 1,5 milliard de DH en termes de chiffre d’affaires. En volume, 450 millions de litres sont écoulées annuellement, soit en 2010 : 15 litres/habitant/an. Un chiffre qui avoisinait les 10 l/habitant/an trois ans auparavant.

 

A titre comparatif, la consommation nationale représente près de 43% de celle en Tunisie (35l/habitant/an). En France, la consommation se situe à plus de 150 l/habitant.

 

 

 

Commentaires
Ajouter un nouveau
chamali83  - Eau   |Votre adresse IP :88.185.142.xxx |2009-01-08 21:52:07
Même après avoir lu ça je préfère l'eau du robinet c'est bon et c'est moins
chère.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:):grin;)8):p:roll:eek:upset:zzz:sigh:?:cry
:(:x
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 27-08-2013 )
 
< Précédent   Suivant >