Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Entreprendre au Maroc arrow Conseils pratiques pour créer son entreprise au Maroc
Conseils pratiques pour créer son entreprise au Maroc Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
01-10-2008
Index de l'article
Conseils pratiques pour créer son entreprise au Maroc
Suis-je prêt à me lancer dans cette aventure ?
A qui m"adresser ?
Comment faire mûrir mon projet ?
Où trouver des financements ?
Comment élaborer un business-plan convaincant ?
Comment établir un plan de trésorerie ?
Suis-je capable de vendre mon projet ?
Et si ça ne marche pas ?
Quelques adresses utiles pour les entrepreneurs marocains :
Financement :
CRI :
Image
 
Démarche d’entreprenariat au Maroc 

 Créer une entreprise, c’est :

  • Trouver une idée.
  •  Trouver les financements.
 

  Il ne suffit pas d’avoir une idée et des moyens financiers pour réussir, un projet requiert une bonne préparation.

 Et si on n’a pas l’expérience, il faut savoir s’entourer pour la survie de l’entreprise :

 

  • 40 à 60% des entreprises meurent avant l’âge de 5 ans.

 

Le choix de l’idée.

Celle-ci doit inévitablement répondre à l’exigence d’être rentable. Même si elle n’est ni neuve ni originale, il suffit qu’elle soit en étroite relation avec les compétences ou passions de l’entrepreneur, tout en définissant les contraintes techniques relatives au projet.


Intervient ensuite la faisabilité du projet. En effet, une étude de marché doit être menée pour déterminer si le projet est réaliste et durable en vérifiant la possibilité de son développement. Celle-ci sera conditionnée par la réalisation d’un business plan qui servira d’argument auprès des sources de financement potentielles. Suite logique, une des étapes les plus importantes, celle du financement du projet vient après.

 Financement


Rencontrer plusieurs investisseurs est de rigueur, les convaincre que le projet tient la route est autre chose. Pour cela, une batterie d’arguments associée à un jeu de séduction et à un discours sans faille est de mise.

 La création

 Le choix de la dénomination sociale de l’entreprise, du capital social, des ressources humaines en déterminera la réussite.

 La gestion

 

Enfin, l’étape de l’après-création d’entreprise est également délicate. En effet, le taux de mortalité est très élevé dans la première année de création d’entreprise. Un plan stratégique adapté, un pilotage pertinent de la performance, une forte capacité d’adaptation et de réactivité devraient permettre de franchir avec succès la phase de turbulences.

 



Dernière mise à jour : ( 24-08-2013 )
 
< Précédent